Retour sur Campus International – Chine 2016

PAR JEAN GAGNON, MBA 2017

Hong Kong la magnifique

Notre joyeuse bande de lurons internationaux a débarqué dans la magnifique ville de Hong Kong, celle qu’on surnomme : La porte de l’Asie. Une ville confortable, peu dépaysante, offrant des paysages urbains, montagneux et océaniques sublimes. Tout est écrit en chinois traditionnel et en anglais, le métro souterrain est le moyen de transport privilégié et c’est facile de trouver une station à proximité. Logés dans un hôtel du côté résidentiel de la ville, nous avions accès aux innombrables marchés de poissons, cochons et viandes séchées (pas qu’on était vraiment intéressés…) , restaurants et boutiques locaux. On y mange bien, pour à peine quelques dollars.

Hong Kong, là où vivent plus de 300 000 citoyens canadiens, principalement des sino-canadiens, offre de tout pour tout le monde. Des quartiers pour les expatriés où l’on y trouve des restaurants de partout dans le monde et le meilleur poulet BBQ coréen que j’ai eu la chance de goûter. C’est à Hong Kong qu’on peut boire un verre dans le bar le plus haut du monde, au 118e étage, pour seulement 40$! Hong Kong, ne laisse personne indifférent. Certains l’adorent, d’autres la trouvent artificielle. Ce qui est sûr, c’est que tous y ont fait des rencontres intéressantes. Que ce soit au Consulat canadien ou au Parc des sciences et de la technologie, Hong Kong a énormément à offrir en termes d’opportunités d’affaires.

Shanghai la perle mystérieuse

Shanghai, la 2e plus grande ville du monde avec 24 millions d’habitants est une jungle urbaine à perte de vue. À cette latitude, le smog commence à montrer le bout de son nez noirci… Ça se sent à la sortie d’une station de métro au centre-ville, ou l’odeur de gaz d’échappement vous chatouille les narines et la gorge vous picote. Elle offre des paysages urbains époustouflants, qui attirent les touristes à converger au milieu de la ville, au « Bund », là où on peut observer les nombreuses tours du quartier financier, qui agissent comme des écrans géants et la fameuse Pearl tower, flèche emblématique du paysage de Shanghai.

Nous y avons rencontré plusieurs dirigeants d’entreprises, dont Carl Breau de Saimen, qui n’a pas hésité à partager son expérience et ses apprentissages, notamment sur la propriété intellectuelle, sujet chaud en Chine présentement. Le bureau du Québec nous a également accueillis pour nous exposer les services qu’ils offrent aux entreprises québécoises qui veulent venir s’y s’établir. Shanghai constitue LA ville ou les entreprises qui veulent œuvrer en Chine continentale s’établissent.

Beijing, capitale du smog

Beijing, capitale politique de la Chine, offre aux étudiants une histoire riche et palpitante. La cité interdite, un palais impérial de 8 700 pièces peut prendre plusieurs jours à visiter alors que d’innombrables temples et musées nous font découvrir le passé millénaire du pays. Nous avons visité l’ambassade du Canada dont les diplomates et fonctionnaires travaillent à faire rayonner le Canada en Chine et à créer de la valeur pour les deux pays. Le président de Bombardier Chine a été l’un des faits saillants de la visite Beijing. Finissant du MBA francophone au HEC, Mr. Zhang a bâti à lui seul la réputation de Bombardier Chine pour en faire le plus gros fournisseur étranger de train en Chine.

Le but du voyage était de nous faire découvrir l’environnement d’affaires de la Chine. Mes collègues et moi croyons que nous possédons maintenant une expérience significative, au point de changer la vie de certains, qui nous a grandement fait apprendre sur nous et sur les autres, et saura nous inspirer pour l’avenir. Si vous hésitez ou connaissez quelqu’un qui songe à participer au Campus International, il n’y aucun doute dans mon esprit que c’est pour ce genre d’expérience que je fais mon MBA. Allez-y et découvrez le monde!

Jean Gagnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *