RITA BENYAHIA, MBA 2017, TEMPS PARTIEL

Rencontre avec les étudiants du MBA de HEC Montréal


ghita-benyahia

Pourquoi un MBA ? Pourquoi HEC Montréal ?
Les capacités analytiques des ingénieurs sont très prisées dans le monde des affaires, mais il est également impératif de comprendre d’autres aspects qualitatifs que nous n’avons pas la chance d’apprendre avec un baccalauréat en ingénierie. Étant ingénieure électrique de formation, j’ai donc décidé de faire un MBA pour élargir mes connaissances dans différents domaines de l’entreprise et développer une dimension plus transverse du monde des affaires. J’ai choisi HEC Montréal pour son excellente réputation, son corps enseignant et la structure de son programme.

Parlez-nous un peu de votre carrière avant le MBA.
J’ai toujours su qu’une vocation purement technique ne me comblerait pas. Suite à l’obtention de mon diplôme, je me suis donc orienté vers un poste où la gestion était prédominante. J’ai eu la chance d’être retenu dans le cadre du Programme de Leadership de Bell Canada. En trois ans j’ai pu occuper quatre postes en gestion des opérations, allant de la planification stratégique à la gestion d’une équipe de techniciens. Une fois le programme terminé, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en acceptant un poste en analyse financière. J’ai donc forgé mon expérience grâce à un parcours diversifié, ce qui m’a permis de devenir une personne extrêmement flexible et m’a appris à maîtriser différents sujets et segments d’affaires.

Quel cours du MBA a été votre préféré jusqu’à maintenant ?
Coopération et conflits, plus précisément la dimension psychologique du cours. C’est très intéressant de pouvoir étudier les différents types de leaders destructifs et de comprendre les dynamiques qui se créent autour d’eux.

 

Game of Thrones ou House of Cards ?
Game of Thrones car ce sont les femmes qui mènent la danse ! Entre la jeune Arya capable de rivaliser contre les plus grands guerriers, Daeneris qui part à la conquête des sept royaumes et toutes ces autres femmes de pouvoir dans la série, on ne peut qu’être inspirées.

 

iPhone ou Android ?
iPhone.

 

Quel a été votre voyage le plus mémorable ?
Berlin, son histoire, sa diversité et son bouillon de cultures. Définitivement une des métropoles les plus dynamiques que j’ai visitées.

 

Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants du MBA ?
Impliquez-vous, réseautez et intéressez-vous au parcours des autres étudiants. Un programme de MBA c’est avant tout un réseau de professionnels talentueux dont les parcours vous en apprendront beaucoup. Il faut en tirer avantage !

Parlez-nous de votre endroit préféré à Montréal.
J’hésite entre le Mile-End pour son côté artistique, et le Vieux Port pour son parfait mélange entre histoire et modernité.

Lorsque vous n’êtes pas en train d’étudier pour le MBA, que faites-vous généralement ?
Travail, bénévolat, cours de danse, famille et amis. J’ai une vie très chargée mais je suis de ceux qui croient que plus une personne est occupée plus elle sera productive. Le secret c’est de bien savoir gérer son temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *